Comment compresser une vidéo destinée à votre site web ?

Des lunettes et un écran d'ordi face à des logiciels de création vidéo

Les vidéos sont devenues aujourd’hui un outil indispensable pour transmettre des informations engageantes à votre audience. On estime qu’en 2021 82 % du trafic internet global sera représenté par la vidéo, ce qui montre l’engouement exponentiel des internautes pour ce format.

Votre site web a ainsi tout intérêt à privilégier de plus en plus des ressources vidéos comparées à des ressources écrites. Cela vous permet d’accrocher encore mieux l’attention de votre audience, de vous différencier de vos concurrents et d’augmenter votre ranking sur Google.

Cependant, publier du contenu vidéo sur votre site demande des précautions particulières, notamment en termes de compression vidéo. On vous explique tout ici.

Pourquoi compresser une vidéo web ?

Vous connaissez certainement l’enjeu essentiel de réduire le temps de chargement de vos pages (page load time) pour le SEO. Moins une page prend de temps à charger (dans l’idéal 1 à 2 secondes), plus vous avez de la chance que Google vous favorise dans les classements de recherche.

A ce niveau là, les contenus vidéos sont connus pour avoir besoin de beaucoup de données. Compresser une vidéo vous permet ainsi d’alléger considérablement la charge d’informations demandée par l’utilisateur et d’accélérer la navigation web.

Mais cela ne s’arrête pas là. Une bonne optimisation vidéo vous permet aussi de partager plus facilement vos contenus sur différents réseaux sociaux et dans vos emails, demandant souvent un format condensé et spécifique. Vous pouvez alors facilement augmenter votre force de frappe sur toutes les plateformes.

Voici maintenant 4 façons de s’y prendre pour réduire la taille et le poids de votre vidéo sur vos pages web.

Conversion vidéo : 5 manières de s’y prendre

Mieux découper votre vidéo

Solution la plus simple et intuitive, il s’agit de vous débarrasser des plans et des séquences dans votre vidéo qui apportent le moins de valeur. Servez vous d’un éditeur de vidéo pour optimiser votre montage tout en gardant une certaine continuité visuelle.

Réduire les dimensions de votre vidéo

Deuxième méthode pour optimiser votre contenu : réduire la taille de votre fichier pour réduire son poids. C’est une méthode à utiliser avec précaution, car elle entraîne nécessairement une perte de données brutes et donc de qualité. Vous pouvez vous en servir par exemple pour une vidéo en background, moins visible et qui n’a pas besoin d’être en HD.

Il y a deux procédés :

  • Réduire les dimensions de votre fichier. Transformer la proportion de pixel de 1920 x 1080p (qui est le format le plus populaire sur intenret), à 1280 x 720p, voire jusqu’à 640 x 360p.
  • Modifier le ratio d’aspect de votre format vidéo. Si votre vidéo dispose d’un cadre qui pourrait être enlevé, vous pouvez essayer de la recadrer pour réduire son poids (un rectangle plus ou moins grand). Le plus utilisé est évidemment 16:9ème mais vous pouvez le changer pour 1:1, 3:2, 4:3. Il est à noter que ce changement est parfois nécessaire selon les plateformes notamment sur le mobile (format vertical).

Ces modifications peuvent se faire sur des éditeurs vidéos classique, comme Window Movie Maker ou Imovie.

Diminuer le débit vidéo et audio

Une autre solution est d’abaisser le flux de données nécessité par le chargement de la vidéo. Ce qu’on appelle débit binaire vidéo ou audio définit la vitesse de transfert des données demandées par la vidéo par seconde (en général de 2 à 8 Mbps).

Vous pouvez modifier cela avec des outils de compression vidéo dont je parlerai dans la suite, et ainsi réduire le temps de chargement. Sachez cependant que cela aura un impact sur la qualité de lecture de votre contenu.

Changer le format de votre vidéo

Le format de votre vidéo (MP4, Mov et Mkv ) et l’utilisation d’un codec (matériel de compression numérique) peuvent aussi avoir un impact sur leur poids. L’avantage de cette technique est qu’elle se fait sans perte sur la qualité de votre vidéo.

Un certain nombre de logiciels de compression vidéos convertissent vos fichiers selon des codecs et des formats optimaux pour vous faire gagner de la place. On vous en parle aussi en-dessous.

Héberger votre vidéo

La dernière technique, qui demande le moins d’effort, est d’uploader votre fichier sur un site qui va l’héberger. Vous pourrez publier votre contenu en partageant le lien et sans devoir charger les données de votre serveur. Cela vous permet facilement de booster la vitesse d’accès à votre vidéo.

Des plateformes connues comme Youtube, Vimeo, ou Wistia font largement le job. Télécharger vos fichiers sur ces sites et reprenez le lien sur votre page. Vous aurez alors accès à une audience supplémentaire.

Pour ce qui est des images, il y a des solutions d’hébergement d’images​ similaire et très efficaces.

Quelles sont les logiciels de compression vidéo disponibles ?

VLC

Un incontournable. Il dispose d’une fonction intégrée qui vous propose plusieurs formats de compression. Allez dans Fichier > Convertir et Diffuser et essayez les différents codecs pour voir la différence.

HandBrake

Handbrake est un logiciel de conversion vidéo open source qui fonctionne comme VLC mais qui dispose d’un plus large choix de formats. Il est très pratique pour tout type de projet et de contenu.

Clidéo

L’avantage de Clidéo est que c’est un logiciel de compression et de retouche en ligne. Il s’occupe également de choisir automatiquement le meilleur format pour votre fichier. Il vous suffit d’uploader votre vidéo sur le site et de constater le résultat.

Adobe Premiere Pro

Pour des fonctions plus avancées et personnalisées de conversion, Adobe Premiere a déjà fait largement ses preuves. Logiciel d’édition video professionnelle il prend charge tous vos formats, s’occupe de redimensionner, recouper, ou convertir chaque contenu. C’est donc l’outil complet pour tous vos projets.

Quelles sont les autres manières d’optimiser votre contenu web ?

L’optimisation de vos vidéos ne s’arrête pas forcément là. Il y a d’autres détails que vous pouvez aussi prendre en compte pour faciliter leur lecture :

  • Optimiser le positionnement et l’implémentation de votre vidéo sur votre page
  • Ajouter des alt texte sur vos images et vidéos
  • Gérer les liens entrants et sortants sur vos contenus
  • Ajouter des sous-titres automatiques et lisibles

Voilà c’est tout pour nous aujourd’hui !